Harpes, instruments de musique, photos & costumes d'Amérique Latine !

Instruments baroques voyageurs et métissage indien

 

Apportée sur le nouveau continent par les Jésuites lors de la Conquête Espagnole, pour remplacer l'orgue dans les Missions, la HARPE s'est détachée, par la suite, de sa fonction liturgique et occupe une place importante dans la musique populaire dans toute d’Amérique Latine.


Elle a éveillé la vocation de nombreux virtuoses et donne lieu chaque année à de prestigieux festivals.

 

Dans chaque pays, elle a conservé les spécificités de la Harpe diatonique de la RENAISSANCE.


Exposition "Harpes des Andes et de la Plaine"

Codex de Trujillo del Perú / Martínez Compañón”. Escuela Colonial, Trujillo del Perú, h. 1782-1785

 

 

 

Nous exposons de 4 à 9 harpes illustrant les différentes traditions vivantes en Amérique du Sud :

 

COLOMBIE, PEROU, PARAGUAY, VENEZUELA.



Chaque Harpe est présentée dans son contexte, accompagnée par les instruments et dans les rythmes du pays qui l'a vu naître.

 

Harpe de Lucanas ( Département d'Ayacucho - PEROU )

 

 

Un concert de vernissage permet de présenter musicalement les spécificités et le registre de chaque harpe, mais aussi les autres principaux instruments populaires exposés et qui entrent traditionnellement dans les petits orchestres populaires en Amérique latine: Charango, Cuatro, flûtes et percussions, etc.

 

 

Cette harpe à la forme et aux décors symboliques très particuliers est utilisée dans la "Danza de Tijeras" danse rituelle des ciseaux (voir ci-après) et se joue traditionnellement renversée à l'épaule, accompagnée  par le violon pendant les évolutions des danseurs.

 

Danse des ciseaux

( Lucanas – Pérou )

 

 

Cette danse rituelle Quetchua transmise de maître à élève traduit un acte de dévotion envers les dieux andins et de résistance culturelle à  la conquête et occupation Espagnole durant plusieurs siècles.


Elle est encore exécutée par des artistes initiés, qui se livrent à des duels d’audace, à l’occasion des fêtes communautaires ou pour favoriser les semailles et les récoltes.


Revêtus du costume réservé à leur corporation, les DANZAQ (danseurs des ciseaux) portent des gants et entrechoquent au rythme de la musique qui les accompagne (harpe et violon) 2 lames d’argent semblables à des ciseaux, d’où le nom de cette danse.


Ces confrontations peuvent se produire entre deux ou plusieurs danseurs, qui portent, chacun, un sobriquet et jouissent au Pérou d’une notoriété comparable à celle des Sumos au Japon.


 

En complément aux informations fournies sur les panneaux explicatifs installés par nos soins,  et pour assurer, durant l'exposition, une illustration musicale permanente, nous pouvons fournir des DVD pédagogiques réunissant des extraits de performances de musiciens en concert.      

 

 

 

 

Fête de la Musique à la Maison  d'Amérique Latine - Paris

Ramon ROMERO, harpiste de légende de LOS GUARANIS

accompagné par Pedro RAMIREZ (voix guitare) et Chano LEZCANO (requinto)

 

https://www.youtube.com/watch?v=hy26VkfUwNI

 

 

Exposition "Instruments de musique de l'Amérique Latine"

 

Les instruments à cordes d'Amérique Latine sont nés du métissage avec les instruments de la Renaissance, puis de l'époque baroque, apportés par les Espagnols et les Portugais. Du nord au sud, et de l'ouest à l'est du continent, il en existe une grande variété. Nous en présentons deux, qui ont fait le tour du monde.



Le CUATRO de la Plaine

 

Le CUATRO, comme son nom l’indique, possède 4 cordes. Cette caractéristique et sa dimension renvoient à la Guitare de la Renaissance, dont il est le survivant.

avec les maracas, il accompagne traditionnellement le chant et la Arpa llanera, « harpe de la Plaine », qui forme le coeur de de l'orchestre dans la vaste plaine de l’Orénoque, région grande comme trois fois la France, et qui s’étend de part et d’autre de la frontière entre la COLOMBIE et le VENEZUELA.

 

Le répertoire reflète la vie des hommes qui vivent dans ces immenses contrées, aux côtés des troupeaux et de la Nature. Il s'exprime à l'occasion des fêtes pour célébrer l'amour et la beauté de ce pays sauvage et donne lieu à des joutes poétiques improvisées dans lesquelles les chanteurs se livrent un duel sous la forme d'un contrapunteo.

 

Le CHARANGO des Andes

 

Le CHARANGO est une petite guitare dont la caisse était autrefois confectionnée dans la carapace d'un "Quirquincho" (Tatou des Andes).


Il est né dans la région de POTOSI (Bolivie) qui était au XVIème siècle la ville la plus peuplée de toute l'Amérique Latine.


La légende raconte que les indiens - qui ne connaissaient pas les instruments à cordes et auxquels il était défendu de toucher aux instruments de l'occupant - eurent l'idée d'en créer un suffisamment petit pour être dissimulé sous leur poncho.

 

 

Ils le dotèrent d'une puissance sonore supérieure à n'importe lequel des luths, théorbes, cistres etc. utilisés par les musiciens de la cour du vice roi d'Espagne.

 

On pense qu'ils s'inspirèrent de la vihuela, instrument qui disparaîtra plus tard au profit de la guitare.

 

D'autres thèses font remonter sa filiation au CISTRE.


Enfin il existe aux îles CANARIES un instrument qui pourrait être le lointain ancêtre du Charango, dont il a l'apparence et l'accordage quasi identique : le "TIMPLE".

Le charango demeure ainsi, dans la conscience collective des populations des Andes, un instrument de "résistance culturelle" à l'oppresseur.

 

WALAYCHO, RONROCO, MANGUERITO, CHARANGON, TEMPLE DIABLO ... il existe une grande variété et une véritable famille de charangos, d'accordage et de tonalités différents, selon les dimensions et l'usage rituel ou festif réservé à cet instrument.

 

Cet extrait d'une démonstration au Festival de charango de Paris en 2009 donne un aperçu de la tessiture et de la richesse d'expression du charango portée à son apogée par le maestro Bolivien, Ernesto Cavour :

 

https://www.youtube.com/watch?v=Gop-LCWK1_o

 

 

Les instruments du MEXIQUE ...

 

Les instruments à cordes du Mexique sont les héritiers naturels des instruments baroques occidentaux et participent  au métissage hispano américain.

Nous en présentons trois :

 

Le GUITARRON ( ou « TOLOLOCHE ») et la VIHUELA sont traditionnellement employés dans les orchestres de « MARIACHIS » typiques de l’Etat de JALISCO, dont le nom (associé aux « mariages ») remonte à l’occupation Française du Mexique.

 

Le GUITARRON est une contrebasse portée dont les cordes se jouent par deux, tandis que la VIHUELA, de taille plus réduite, se joue avec la guitare, le violon et la trompette pour accompagner les «rancheras», valses, « sones ».

 

Le dos bossu de leur caisse de résonnance pourrait provenir de leur fabrication, à l’origine, à partir de carapaces de tortue ou de tatou (comme le charango).

 

La JARANA, elle, fait partie d’une famille nombreuse de petites guitares qui participent à la tradition du "SON JAROCHO" de VERA CRUZ (La Bamba...) et accompagnent la Harpe.

 

A noter le chevalet «à moustaches» (photo 3), comme celui des guitares romantiques, destiné à pallier l’absence de barrage intérieur et à renforcer la table de résonnance.

 

"La route des Andes"

Exposition - La Celle Saint Cloud ( Yvelines )

Du 10 NOVEMBRE au 14 DECEMBRE 2016

 

 

Autour de l'art du conte, la ville de LA CELLE SAINT CLOUD ( Yvelines ) organise dans les salons de la Mairie un circuit culturel sur la "route des ANDES " (Bolivie - Pérou - Equateur) et une vaste exposition sur 400m2 rassemblant des œuvres autour de ce thème.

 

Nous y installons une exposition  des INSTRUMENTS de MUSIQUE et de COSTUMES DES ANDES. 

 

Avec le groupe "l'improbable voyage" nous assurons un vernissage en musique avec un programme joué et dansé en costumes traditionnels.

 

Nous illustrons dans le même esprit une CONFERENCE sur les instruments et musiques des Andes le 10 décembre.

Double exposition à Dugny

Instruments et photos

DUGNY (Seine St Denis ) - Espace Victor Hugo – 12-19 février 2016

 

Double exposition sur la commune de DUGNY ( 93400 ) au nord de Paris :

 

Instruments de musique traditionnelle des Andes et des plaines de «l’autre Amérique» et photos d’artistes latino-Américains sur scène.

 

La 3ème dimension est donnée à l’occasion d’un petit concert de vernissage  pour illustrer, en chansons, rythme et sonorités, quelques instruments présentés en vitrines et photos : HARPE, CHARANGO, CUATRO, BOMBO, MARACAS …

----------

Artistes :

 

Duo Pamcos, Rafael Mendoza

Photos Gilles Brochand

Concert de vernissage double exposition - Dugny 12-19 Février 2016 Concert de vernissage double exposition - Dugny 12-19 Février 2016

Exposition photos

Artistes latinos sur scènes en France

En complément à l'exposition des instruments de musique populaire d'Amérique Latine, nous vous proposons d'accrocher une exposition thématique de photographies.

 

Spécialiste du Brésil et des plateaux de concerts, Gilles Brochand a réalisé un travail de reportage autour des artistes d'origine latino Américaine vivant et se produisant en France.

 

L’exposition qu’il propose comporte une quarantaine de clichés sous cadres, en couleur et noir et blanc. Extraits ...

Exposition Plaine et Andes

Festival d'Amérique Latine - Chauny (Aisne) - Juin 2015

FORUM - CHAUNY (Aisne) vue générale - exposition dans 5 vitrines et sur 4 grilles FORUM - CHAUNY (Aisne) vue générale - exposition dans 5 vitrines et sur 4 grilles

Concert et danse pour le vernissage de l'exposition

Exposition au Colombier - Ville d'Avray - Septembre 2012

Expo costumes des Andes & du Pérou

Collection de Mercedes Suarez Chang

 

Depuis de nombreuses années, Mercedes Suarez parcourt les différentes régions de son pays, le Pérou, et ses traditions vestimentaires.

 

Elle a acquis au fil de ses recherches une collection unique au monde qui illustre la richesse et la diversité du "vestuario" des indiens des Andes, mais aussi de la Côte Pacifique et de l'Amazonie Péruvienne.

 

Costumes de femmes et d'hommes, urbains, villageois, rituels, costumes de travail ou de fêtes et de carnavals, ils offrent matière à une exposition ou à une présentation de cette mosaïque vestimentaire impliquant des participants volontaires costumés dans l'esprit d'un défilé de mode, accompagnés de la musique appropriée.

                                                                                                                                                     Mercedes Suarez Chang

------------

Mercedes Suarez est aussi la fondatrice des ballets du groupe PERU ANDINO, ambassadeur de la culture du Pérou depuis 30 ans en France.

Elle participe, en France, en Eurpe et au Moyen Orient, à de nombreux événements et festivals, en délégation des organisations gouvernementales et de promotion du Pérou ( SIAL, Festival du Chocolat, Festival du PISCO... )

 

" Petit Palais" ( PARIS )

CRETEIL - 6ème Festival des cultures et musiques du monde - Mai 2017

Défilé de costumes des Andes et du Pérou

 

 

A l'invitation du Conservatoire de région et de la Maison des solidarités, dans le cadre du festival des Cultures du monde, Mercedes SUAREZ présente une sélection de ses merveilleux costumes des Andes, vêtements de travail ou vêtements de fête, revêtus par les femmes et hommes de la côte du Pérou et de la cordillère des Andes pour les fêtes patronales et carnavals qui rythment le calendrier dans les plus petits villages.

 

La richesse des costumes traditionnels du PEROU provient à la fois des différences climatiques de régions très contrastées, de l’AMAZONIE ( la Selva ) à la COTE Pacifique ( la Costa ) et à la Cordillère des ANDES ( la Sierra), mais aussi de la fusion des cultures indigène et Espagnole depuis la conquête et tout au long de la période coloniale.

 

Certains éléments essentiels de ces costumes signent l’héritage des INCAS : châles, ponchos, bonnets, ceintures et sandales ou encore ( en QUETCHUA, langue des incas…) : « Llicllas, ponchos, chullos, chumpi et ojotas ».

 

Leurs couleurs et attributs respectent eux-mêmes des codes qui indiquent le rang social de ceux qui les portent, signalent les jeunes femmes célibataires etc.

 

L'équipe du Conservatoire et de la Maison des solidarités de CRETEIL et les jeunes mannequins volontaires pour porter les couleurs des Andes et de la Côte du Pérou.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ame productions