Opera dei Pupi

L'épopée de Charlemagne et des chevaliers Paladins

 

 

Apportée en Sicile par les Rois conquérants Normands au 12ème siècle, la chanson de geste de Charlemagne, de son neveu Roland et des chevaliers Paladins de France, s'est pérennisée en SICILE à travers la tradition de l'OPERA DEI PUPI, notamment à PALERME et à CATANE.

 

Les marionnettes sont mues à l'aide d'une tringle en métal, qui représente, historiquement, le plus ancien système de manipulation utilisé, déjà, par les marionnettes greco-romaines de l'Antiquité.

 

Quelques familles de marionnettistes, sculpteurs, décorateurs pérennisent jusqu'à nos jours cette tradition épique - aujourd'hui inscrite au patrimoine immatériel de l'UNESCO - qui met les chevaliers aux prises avec les Sarrazins mais aussi avec des créatures de légende, dragon, centaure, mages et démons ...

 

 

Extraits d'une représentation d'un spectacle classique du répertoire de l'Opera dei Pupi Sicilien donné dans son théâtre par Vincenzo Argento et sa famille à Palerme (Sicile)


Don Vincenzo ARGENTO est l'un des derniers et plus talentueux sculpteurs de Pupi de Palerme. Il est également l'un des derniers détenteurs de la tradition du jeu des Pupi depuis la création de la troupe par son grand Père. Il a succédé lui-même à son père, Giuseppe, il y a 62 ans.

Sa fille, son fils et son petit fils jouent avec lui aujourd'hui dans le théâtre familial. 5 générations de marionnettistes pour maintenir une tradition séculaire !

 

 

Les séquences vidéos ci-après ilustrent la tonalité de ces grandes fresques populaires :

 

( page en construction / vidéos en cours d'intégration )

 

"Pour l'amour d'Angelica"

 

Roland et Renaud, chevaliers paladins de la cour de Carlo Magno (Charlemagne) se battent pour l'amour de la belle princesse Sarrazine Angelica.

Oliviero, empereur d'Autriche et paladin conseiller de Charlemagne amène Angelica devant l'empereur.


Il avertit celui-ci du combat que se livrent les deux chevaliers tandis que les Sarrazins menacent la ville.

 

L'empereur Charlemagne réunit le conseil de ses paladins.

 

Il invite les chevaliers à la mobilisation pour repousser le siège de l'ennemi.

 

 

 

Dans le camp Sarrazin, le roi d'Afrique, Agramante, fait son entrée.


Il se prépare et exhorte, lui aussi, ses guerriers avant la bataille.
 

 

Le combat s'engage entre Roland et Olivier et les troupes ennemies.


La bataille fait rage et s'achève sur la victoire des Paladins de France.

 

Charlemagne félicite ses preux chevaliers pour leur engagement décisif dans l'issue du combat.

 

Il promet au plus vaillant des chevaliers rivaux la main d'Angelica, quand la cour sera de retour à Paris.

 

 

Orlando combat et terrasse un féroce dragon.

 

Epilogue à la cour de l'empereur Charlemagne à Paris.

 

Comment départager deux chevaliers qui ont fait montre d'une égale bravoure au combat ?...


Don Vicenzo Argento, le maître des Marionnettes, son fils Nicolo, et son petit fils, représentant la 5ème génération de Pupari !


Démonstration de manipulation d'une marionnette de... 10 kgs.


 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ame productions